Fort-Boyard.fr
Retour à l'accueil image

Histoire du Fort

Un système défensif bien trop faible

En 250 ans d'existence, l'Arsenal de Rochefort a permis de construire pas moins de 350 navires. Le rythme de construction des navires était très important. Néanmoins, cette cadence risquait d'être stoppée net en cas d'attaque. La passe entre les îles d'Aix et d'Oléron reste une faille majeure du système de défense.

En 1674, on projette d'installer des chaloupes munies de canons en rade de l'île d'Aix dans le but de stopper les attaques ennemies. Mais les tempêtes hivernales fréquentes dans cette portion de l'estuaire empêcheraient la chaloupe de rester sur place. Cette option ne constitue pas une pièce de défense suffisemment pérenne.

Le capitaine de vaisseau Descombes tente de relancer le projet de construction d'un fort sur la longe de Boyard en 1672, mais cette idée ne restera qu'un projet.

En 1757, un épisode va prouver qu'un fort sur la longe de boyard est indispensable. Et pour cause, l'île d'Aix sera prise d'assaut par 6000 anglais. Les assaillants ne mettrons qu'une petite heure pour s'emparer de l'île d'Aix. Par chance, ils ne parviendront pas à accéder au continent.

Dès 1763 le projet de construction d'un fort sur la longe de Boyard ressort. Ce fort, est censé être rectangulaire et doit disposer d'un port d'abordage. Ce dernier doit être équipé de canons dans le but de protéger la passe entre l'île d'Aix et l'île d'Oléron. Ce projet, jugé trop cher, sera très rapidement abandonné, et notre projet de fort sur la longe de Boyard tombe une nouvelle fois dans l'oubli.

< Page précédente Page suivante >

Commentaires

Copyright © 2006-2019, Fort-Boyard.fr, Tous droits réservés.
Reproduction partielle ou totale interdite.