Fort-Boyard.fr
Retour à l'accueil image

Histoire du Fort

Le Chantier du Fort Boyard débute enfin

Nous sommes en 1804 lorsque les travaux du Fort Boyard débutent. Un bloc de pierre de 7 m3 est installé au centre du futur édifice. Ce bloc est surmonté d'une balise métallique afin qu'il demeure visible. D'autres blocs de pierres sont acheminés vers le chantier au moyen de gabarres (bateaux de transport de marchandises). Certaines de ces gabarres sombreront dans l'océan. Ces dernières étaient surchargées afin de limiter le nombre de trajets.

En deux ans, ce sont plus de 30 000 m3 de pierres qui sont déversées sur la longe de boyard dans le but d'édifier un enrochement artificiel. Toujours dans le but de faire des économies sur le coût du chantier, des prisonniers seront employés pour extraire des blocs de pierre.

Mais la construction a lieu sur un site on ne peut plus hostile. Ainsi, pratiquement chaque hiver, la houle emporte ce travail des ouvriers du chantier. On tente de solidariser les blocs entre eux à l'aide de mortier et d'attaches métalliques. 20 000m3 de pierres sont ajoutés, en vain. En réalité, l'édifice s'enfonce sous son propre poids.

Le Fort Boyard n'est pas encore sorti de l'eau, pourtant, sa construction a déjà dépassé son budget initial. A ce moment de l'histoire du fort, on se repose la question de la faisabilité d'un tel édifice en ce lieu.

En 1809, on décide alors de réduire les dimensions du futur Fort Boyard dans le but de créer un fort plus facilement réalisable.

< Page précédente Page suivante >

Commentaires

Copyright © 2006-2019, Fort-Boyard.fr, Tous droits réservés.
Reproduction partielle ou totale interdite.