Fort-Boyard.fr
Retour à l'accueil image

Interview de Cyril Féraud

Interview réalisé par Charlotte David le 17/07/2017


Fort-Boyard.fr : Bonjour Cyril et merci de vous prêter une nouvelle fois pour notre site au jeu de l’interview !

Cyril Féraud : Ca devient presque une tradition et c'est un plaisir, votre site est une telle mine d'or d'informations pour tous les fans de l'émission, dont je fais partie. J'y viens souvent !

F-B.fr : Nous vous savons très complice avec le Père Fouras. Pour votre 5e participation, vous a-t-il prévu des bonnes surprises ?

C.F. : Cette année, nous avons été plus complices que jamais. Au Conseil, il m'a fait un très grand honneur en me permettant d'enfiler le masque de Maître du Temps. Un moment que tous les fans de Fort Boyard ont envie de vivre au moins une fois !

Le Père Fouras sait que je connais très bien les épreuves, alors comme toujours, il m'a réservé presque uniquement des nouveautés pour que je ne puisse pas connaitre les astuces. C'est assez drôle d'ailleurs car chaque année Guillaume, le producteur du Fort (qui fait un travail formidable !) se creuse la tête pour déterminer le parcours, car il sait que je connais tellement bien les épreuves...

F-B.fr : Aviez-vous des appréhensions avant de participer cette année ?

C.F. :  L'année a été très chargée pour moi et je n'ai pas eu beaucoup de temps pour faire du sport. J'avais donc peur de ne pas être à la hauteur pour les épreuves les plus physiques. Et évidemment de me retrouver confronter à une nouvelle épreuve à base de bêtes... Dans le Spa, j'ai donc été servi.

F-B.fr : Cette année vous affrontez à nouveau l’épreuve de la Double-lutte, vous attendiez-vous à affronter à nouveau cette épreuve ?

C.F. : J'avais très envie d'y retourner oui car l'épreuve de la boue est l'épreuve culte du Fort. Mais Mister Boo avait bien ruminé sa vengeance depuis 2013 et il ne m'a fait aucun cadeau. Quand Cyril André et ses 140 kilos vous tombe dessus une dizaine de fois, vous avez l'impression de finir écrasé comme un chewing-gum. J'avais de la boue jusque dans les oreilles et je suis sorti tellement lessivé que j'ai fait une petite halte à l'infirmerie pour reprendre des forces.

F-B.fr : Pour les futurs candidats, peut-être avez-vous une astuce à leur donner pour, sans mauvais jeu de mots ;-) venir à bout de cette épreuve ?

C.F. : En 2013 nous avions rusé avec Aïda Touihri. C'était la toute première fois que la double lutte était jouée. J'avais foncé sur Lady Boo pendant qu'Aïda réussissait à contourner Mister Boo. Ils se sont fait avoir une fois, pas deux !

F-B.fr : Après avoir affronté la Cabine abandonnée, la Cellule qui rétrécit, le Brancard, le Manoir et le Train fantôme, c’est la nouvelle aventure du Spa que vous avez eu à affronter. Est-ce la pire aventure que vous ayez eu à affronter ?

C.F. : Le Père Fouras sait recevoir, vous le savez ! Quand j'ai découvert les baignoires et le sourire amusé de Passe Muraille, je savais que j'allais passer un moment difficile (rires). Les rats m'ont terrifié car ils étaient eux-mêmes terrifiés de tomber dans l'eau. Ils me griffaient, me mordaient, c'était horrible. Autre précision : l'eau est gelée, ce qui participe encore plus à vous décontracter.

F-B.fr : En parlant des aventures, vous aviez pu connaître en tant qu’assistant sur le fort (Cyril Féraud a été assistant sur le fort après avoir envoyé des idées d’épreuves à la production ndlr), les clepsydres rouges qui cette année sont de retour mais dans les aventures. Que pensez-vous de cette nouveauté ?

C.F. : Je trouve ça top comme nouveauté car ça rajoute du piment à la partie aventures où, en tant que candidats, les années précédentes, nous n'avions plus la pression de nous retrouver en prison dans la deuxième partie de l'émission. Les aventures à clepsydre rouge ne se jouent plus de la même façon du coup, car on est très attentifs à sortir à temps.

F-B.fr : Que pensez-vous de la mouture actuelle du jeu ? Avez-vous peut-être secrètement réfléchi à des idées d'épreuves ? ;-)

C.F. :  J'adore la version du jeu depuis 2 ou 3 ans. Guillaume Ramain et Francis Côté font un travail formidable. Fort Boyard est devenu une fiction géante qui me fait hurler de rire tous les samedis. La dimension comique du programme est géniale. Aussi bien dans les épreuves, que les saynètes avec Passe Muraille.

Je me souviens quand j'étais stagiaire sur le Fort il y a 15 ans (!!) j'avais dit : un jour il faudra que les cellules aient chacune leur propre univers. Pourquoi repeindre pas les portes en couleurs ? On m'avait dit « et pourquoi pas repeindre les cellules en fluo ? ». 15 ans plus tard, c'est bien ce qu'il s'est passé !


Il y a deux anciennes épreuves que j'aimerais revoir dans Fort Boyard : il y avait dans les années 90, l'épreuve des trois filets « emboités » les uns dans les autres, avec la clé enfermée au centre. Il fallait suffisamment de jugeote pour trouver l'entrée de chacun des filets et se rappeler du chemin pour sortir à temps.


Et l'épreuve du tunnel toile d'araignée géante en élastiques qui tournait sur elle-même et qui mettait les candidats sans-dessus-dessous. Peut-être s'agira-t-il de la troisième déclinaison de l'épreuve de l'Araignée... Qui sait ?

F-B.fr : Olivier Minne fête cette année ses 15 ans d’animation sur Fort Boyard, avez-vous un petit message à lui transmettre par le biais de votre interview ? :-)

C.F. : Olivier est quelqu'un de formidable. De vrai. On rencontre peu de gens sincères dans ce métier et il en fait partie. Le Maître du Fort c'est lui. J'étais là il y a 15 ans quand il a fait sa première année sur le Fort. Des années plus tard, nous avons toujours le même plaisir à nous y retrouver. Il m'a vu grandir et réaliser mon rêve de devenir animateur. Je suis un peu son padawan ;-)

F-B.fr : Vous êtes cette année dans une équipe avec deux coéquipières qui n’ont jamais mis les pieds sur le fort, avez-vous pu leur prodiguer quelques conseils avant qu’elles ne se lancent dans l’aventure ? ;-)

C.F. : Jade Lagardère est une battante. Elle était très à l'écoute des conseils et des astuces, et je crois qu'elle n'a toujours pas digéré notre défaite dans la Double-lutte ! J'ai adoré faire l'émission avec elle. Elle était toujours positive. Jarry a été également épatant. Il s'est surpassé de nombreuses fois.

F-B.fr : Avez-vous une voire plusieurs anecdotes à nous adresser concernant votre tournage ?

C.F.. :  Cette année, nous avons enfin pris le temps de faire une photo avec le Père Fouras... 15 ans plus tard ! C'est toujours très émouvant de retrouver Yann Le Gac qui m'a connu tout jeune. Sur le tournage il me disait « je me souviens si bien de toi en train de faire des photocopies chez ALP ». De l'eau a coulé sous les ponts depuis.

J'ai beaucoup aimé l'épreuve du Ski même si tout le monde était déçu que je ne me sois pas pris de grosse gamelle.

 

Et enfin, je me suis surpassé dans la Cage avec le duel d'abdos face à Moundir. J'étais épuisé après la boue, j'avais la tête qui tournait mais je me suis battu comme un lion. Je voulais cette clé et je l'ai eu.

F-B.fr : Question traditionnelle, seriez-vous partant pour revenir l’année prochaine sur le fort ?

C.F. : Si le planning de tournage le permet, évidemment ! Et l'année suivante aussi.

F-B.fr : Pour finir, avez-vous un message à adresser à nos internautes ?

C.F. : Fort Boyard, année après année, reste le jeu le plus magique de la télévision en France et à travers le monde. Et c'est tellement fantastique qu'une émission réussisse à fédérer une telle communauté de fans. Merci Jacques Antoine ;-)

 

© 2017 – Fort-Boyard.fr – Tous droits réservés – Reproduction partielle ou intégrale interdite

Commentaires

Informations

Pour sa 5e participation à Fort Boyard, Cyril Féraud, présentateur entre autres du jeu à succès Slam se confie sur son aventure.

Il défend cette année avec son équipe les couleurs de l'association Un cadeau pour la vie.

Cliquez ici pour accéder à la présentation de l'équipe.

© Photos France Télévisions / Gilles Scarella - Twitter de Cyril Féraud

Copyright © 2006-2018, Fort-Boyard.fr, Tous droits réservés.
Reproduction partielle ou totale interdite.