Fort-Boyard.fr
Retour à l'accueil image

Interview de Mayanne Etchecopar

Interview réalisé par Thomas Mayrand le 16/02/2015


Fort-Boyard.fr : Bonjour Mayanne, et merci à vous d’avoir accepté notre invitation. Comment avez-vous appris que la production recherchait une lutteuse pour le jeu ? Y a-t-il eu des castings ?

M. E. : Il y avait une affiche à la salle de sport où je vais disant qu’ils cherchaient une femme avec un certain profil et faisant des sports de combat.. sans savoir que c’était pour Fort Boyard, mon ami m'a convaincu de tenter ma chance. J’ai donc répondu et envoyé des photos et c’est la que là production m’a contacté et m’a expliqué de quoi il s’agissait. Après quelques échanges avec la prod’, j’ai était convoquée sur la plage de Fouras, ainsi qu’une dizaine d’autres candidates pour « une mise en situation ». J’ai été retenu avec Fabienne (la lutteuse France de 2011) et c’est là que Fort Boyard a débuté pour moi !

F-B.fr : Vous êtes arrivée dans la version française de Fort Boyard en 2012. Néanmoins, en 2011 les fans les plus fidèles du jeu vous avaient remarqué dans certaines versions étrangères. Ainsi, en 2011, vous avez posé les pieds pour la première fois sur le fort. Qu’est-ce qui est le plus étonnant dans ce lieu ?

M. E. : C’est vrai, j’ai commencé en 2011 avec uniquement les versions étrangères. Ce qui est le plus étonnant dans ce lieu, c’est cette façon d’être complétement coupé du monde au milieu de l’océan mais d’être en même temps dans un genre de cocon en famille et de s’y sentir bien.

F-B.fr : Depuis 1990, 8 lutteuses se sont succédées dans la cellule boueuse. Avez-vous eu l’occasion de rencontrer certaines d’entre elles ?

M. E. : Je n’ai rencontré que Fabienne, la lutteuse 2011, car nous avons fait les sélections ensemble.

F-B.fr : Pour quelles raisons y a-t-il eu deux lutteuses différentes en 2011 ?

M. E. : En 2011, je pense que s'il y a eu 2 lutteuses, c'est parce qu'ils n'arrivaient pas à se décider. c'était un personnage qui revenait après plusieurs années, et lors du casting ils nous ont repéré toutes les deux, ils voulaient peut être avoir une "roue de secours" au cas ou, d'ou l'intérêt d'avoir 2 lutteuses.. Après je ne suis sûre de rien ... !

F-B.fr : Dans l’émission, vous apparaissez dans des épreuves hors du commun. Avez-vous eu des entraînements spécifiques à suivre avant la phase des tournages, ou bien avez-vous testé les épreuves juste avant d’y participer ?

M. E. : Ce ne sont pas des épreuves évidentes à reproduire à la maison, donc je ne peux pas dire que je les ai testé avant mon arrivée sur le Fort ... Mais je fais du sport quotidiennement, ce qui m’aide quand même pas mal. On s’amuse aussi avec mon ami à faire de la lutte dans le sable sur la plage de temps en temps (il fait pas moins de 100kg donc je vous laisse imaginer !) Et sur le Fort lorsque l’on a un peu de temps, on se fait des « petits combats » au « coton-tige » avec les gars ! ça fait un peu d’entrainement ! :-)

F-B.fr : Sur le fort, vous participiez donc à deux épreuves en cellule : La Lutte et les Cotons tiges. Pour vous, quelle épreuve est la plus difficile à réaliser, et pour quelles raisons ?

M. E. : C’est la cellule des Coton-tige la plus difficile pour moi, car je n’ai pas le droit de tomber de la poutre sinon c’est perdu contrairement à la candidate qui peut tomber et remonter autant qu’elle le veut ou peut ! J’ai pas envie de tomber au bout de 2 secondes lol c’est difficile de garder son équilibre.

F-B.fr : Depuis 2012, vous affrontez de nombreuses personnalités. Quels sont pour vous les candidats qui vous ont laissé le meilleur souvenir ?

M. E. : J’en ai eu pas mal, ce n’est pas évident.. ! Ah si j’ai un très bon souvenir d’une lutte dans la boue avec Dounia Coesens, c’est une très bonne candidate, elle n’a rien lâché jusqu’au bout, c’était un combat agréable avec du répondant ! De plus elle est vraiment sympa ;-)

F-B.fr : Y a-t-il des candidates que vous aimeriez affronter dans les saisons à venir ?

M. E. : Pourquoi pas Shy’m ...

F-B.fr : Quelles sont vos relations avec Mister Boo arrivé en 2013 ? Vous apparaissez avec lui dans l'épreuve de la double lutte. Aimeriez-vous réaliser d'autres épreuves avec lui ?

M. E. : Avec Mister Boo nous avons une relation amicale, nous restons en contact le restant de l'année. Il est dans le même milieu que mon compagnon donc ça crée des liens. La double lutte est sympa, ça change un peu. Oui, pourquoi pas faire d'autres épreuves avec lui.

F-B.fr : Chaque année, vous affrontez également les candidats des versions étrangères. On a remarqué que les combats sont plus musclés. De plus, le rythme des tournages des versions étrangères est plus soutenu. Ce n’est pas diffucile d’être au top durant les deux mois de tournages ?

M. E. : C’est vrai que les combats étrangers n’ont rien à voir avec les français… c’est beaucoup plus « sport » ! Honnêtement pour moi ça va car je ne fais que 2 combats voir 3 au maximum par jour donc ce n’est pas trop intensif, c’est plutôt pour les équipes des techniciens, cadreurs et toutes « les fourmis » qui travaillent autour que c’est soutenu.

F-B.fr : En 2012, vous avez également participé aux tournages de 3 émissions très spéciales (Halloween, Noël, Nouvel An lors de la saison 2012 ndlr). Quels souvenirs gardez-vous de ces tournages en nocturne ?

M. E. : Un mot : « magique » La nuit avec tous les flambeaux d’allumés c’est tout simplement magnifique, et l’ambiance est vraiment magique ! J’ai adoré !

F-B.fr : Comment aimeriez-vous voir évoluer votre personnage ? Dans quel style d'épreuves aimeriez-vous intervenir ?

M. E. : En ce qui concerne l'évolution de mon personnage, je ne sais pas trop.. j'aurais aimé faire de nouvelles épreuves de force ou d'endurance ... (mais à l'heure actuelle je ne suis pas du tout sûre d'être reconduite pour cette année donc..!)

F-B.fr : La plupart des personnes que nous avons interviewé pour Fort-Boyard.fr nous ont dit que l’ambiance régnant sur le fort était très bon enfant. Nous le confirmez-vous ?

M. E. : Oh oui bien sûr ! C’est une grande famille, j’ai été très bien accueillie et c’est un vrai plaisir de retrouver tout le monde chaque année !

F-B.fr : Pour terminer, avez-vous un message à transmettre aux fans de Fort Boyard ?

M. E. : Merci

© 2015 – Fort-Boyard.fr – Tous droits réservés – Reproduction partielle ou intégrale interdite

Commentaires

Informations

Depuis 1990, Fort Boyard a eu l'occasion d'accueillir pléthore de lutteuses puisque jusqu'à présent pas moins de 8 femmes se sont succédées dans le rôle de lutteuse sur le fort.

Mayanne Etchecopar est arrivée sur le fort en 2011 pour camper le rôle de Lady Boo où elle officie dans la cellule de la Lutte dans la boue et celle du Coton-tige, elle revient pour nous avec gentillesse sur son expérience sur le fort.

Copyright © 2006-2018, Fort-Boyard.fr, Tous droits réservés.
Reproduction partielle ou totale interdite.