Fort-Boyard.fr
Retour à l'accueil image

Interview de Vincent C

Interview réalisé par Thomas Mayrand le 30/11/2016


Fort-Boyard.fr : Bonjour Vincent, et merci à vous d’avoir accepté notre invitation ! Les téléspectateurs ont pu vous voir durant deux saisons de Fort Boyard. Une présentation un peu plus détaillée de vous s'impose ! Pouvez vous vous présenter auprès de nos internautes ?

Vincent C : Je suis un magicien québécois avec plus de 18 ans de métier, j’ai 35 ans, je suis considéré comme le mauvais garçon de la magie (le bad boy de la magie). Dans mon pays, j’ai remporté plusieurs prix dans le monde de la magie et de l’humour. J’essaie de présenter la magie d’une nouvelle façon, plusieurs même me considèrent comme un humoriste qui pratique la magie. J’ai présentement mon one-man show en tournée, Vincent C, Magicien Pour Adultes. J’ai la réputation de dire que la magie c’est juste des trucs, que ça n’existe pas pour vrai, je me considère donc comme le plus honnête des arnaqueurs !

Certains prix :

  • Révélation Festival Juste Pour Rire Montréal 2009
  • Mandrake d’or 2014
  • Mandrake d’or spécial 2016

F-B.fr : La première question que nous souhaitons vous poser, c'est comment vous-êtes vous retrouvé à camper un personnage au sein du fort ? Y-a-t-il eu des castings ?

Vincent C : Guillaume Ramain, directeur artistique de Fort Boyard, m’a découvert dans des capsules web et il m’a contacté. Il aimait beaucoup le personnage un peu trash que j’avais et il m’a donc demandé de trouver un concept pour Fort Boyard. On connaît la suite !

F-B.fr : Entre 1993 et 2000, Fort Boyard était diffusée au Québec, regardiez-vous l'émission à l'époque ?

Vincent C : Oui je l’écoutais religieusement, c’était une de mes émissions préférées, j’avais toujours rêvé de me retrouver sur le Fort.

F-B.fr : Le rôle du magicien a subi un tournant avec votre arrivée (plus grande diversité de tours, personnages non muets). Vous a-t-on demandé de vous inspirer des magiciens précédents (Gilles Arthur, Hervé Listeur, Serge Avril) ?

Vincent C : Non du tout, on est partie de zéro avec le nouveau concept, j’ai trouvé les tours et les explications. Je les filmais, puis je les montrais à Guillaume Ramain et lui décidait des tours de magie qu’on gardait pour les émissions. Par contre Gilles Arthur est devenu un ami par la suite puisqu’il est le directeur et créateur des Mandrake d’or : Les plus grands magiciens du monde.

F-B.fr : Ainsi, en 2014, vous débarquiez sur le fort pour la première fois. Quelles ont été vos impressions au moment d'entrer dans la bâtisse ?

Vincent C : WOW, Magnifique !! C’était comme dans un film, comme à la télé. Le Fort à l’air plus petit en vrai qu’à la télé mais puisque c’est un vrai monument historique et non une reproduction, il y a quelque chose de magique lorsqu’on se promène entre les murs de ce Fort, de monter et descendre les marches inégales, de côtoyer les tigres, les autres personnages du Fort, les épreuves, l’odeur, bref ce fut un moment vraiment magique et impressionnant.

F-B.fr : Vous présentiez au minimum deux tours de magie à chacune de vos apparitions. Les aviez-vous présentées aux équipes de productions avant la session de tournages ?

Vincent C : Tous les tours étaient filmés de chez moi à Montréal, puis je les envoyais à l’équipe, une fois visionné, l’équipe me faisait part de ses choix. Mais je m’envolais toujours vers le Fort avec plus de tours qu’il en fallait juste au cas où il y aurait des complications. C’est justement arrivé que je doive changer de tour à la dernière minute dû à des problèmes techniques.

F-B.fr : Les conditions dans la vigie ne sont pas spécialement idéales pour faire de la magie (vent, spectateurs proches). Avec-vous dû adapter vos prestations à cause de la configuration du lieu ?

Vincent C : Justement c’est à cause du vent que j’ai dû changer 2 tours que je devais faire. On a finalement réussi à les filmer pour des capsules web, vous n’avez donc rien manqué ! L’espace restreint, l’angle des caméras ainsi que le vent ont été mes plus grandes contraintes, il fallait constamment s’adapter. Je me souviens de la fois avec Chabal où je devais allumer une chandelle, ça n’a pas été super facile !

F-B.fr : Pouvez-vous nous décrire votre journée type sur le fort ?

Vincent C : On tournait une émission et demie par jour, alors des fois j’avais 2 tournages, des fois juste 1 par jour. Cependant on doit être sur le Fort du matin jusqu'à la fin puisqu’on se rend au Fort en bateau. Alors des fois les journées étaient très longues, des fois de 9h00 à 21h00, j’avais l’avantage d’être avec ma conjointe sur le Fort ce qui fait en sorte que je passais mon temps en bonne compagnie. On arrivait donc de très bonne heure, je mangeais sur le fort un petit-déjeuner, toujours des oranges pressées avec des croissants frais. Puis j’allais préparer mes trucs pour la journée, je peaufinais mes textes avec Willy Rovelli, je faisais des siestes puis il y avait le tournage et je finissais ma journée sur le canapé dans la salle d’essayage qui était, en fait, la loge chauffée du Fort. C’était très humide sur le Fort alors les journées où le soleil n’était pas trop présent, il faisait froid. Rien de mieux que des couvertures et le bon vieux canapé du Fort !

F-B.fr : Nous avons pour coutume de demander une anecdote sur les coulisses du jeu aux personnes que nous interviewons. C'est à votre tour !

Vincent C : Mr. Boo n’aime vraiment pas perdre au Coton-tige. Il était très mauvais perdant lorsque ça lui arrivait !

F-B.fr : Si l'on vous demandait de venir sur le fort, mais cette fois-ci en tant que candidat, relèveriez-vous le challenge ?

Vincent C : Oui avec plaisir, je regrette un peu de ne pas avoir pris le temps d’essayer quelques épreuves sur le fort, j’avais peur de déranger j’imagine. J’ai appris quelques trucs aussi, je suis sûr que je serais un excellent candidat.

F-B.fr : Quelle est l'épreuve qui vous fait le plus peur sur le fort et au contraire, celle que vous aimeriez tester ?

Vincent C : Il n’y a aucune épreuve qui me font peur sur le fort mais j’ai toujours rêver tester celle ou l’on doit monter sur le mur et le plafond en installant des barres de métal une a une pour se faire une échelle pour atteindre la clé.

F-B.fr : L'aventure Fort Boyard s'est arrêtée pour vous à la fin de la saison 2015 (de nouveaux professeurs ayant fait leur apparition dans la Boyard Academy). Avez-vous gardé contact avec certains membres de la production ?

Vincent C : Oui, on se parle à toutes les années, j’ai gardé un très bon contact avec toute l’équipe de la production et qui sait, je serai peut-être de retour dans une prochaine saison !

F-B.fr : Depuis 2016, vous n'êtes plus dans Fort Boyard. Ce n'est pas pour autant que vous avez arrêté la magie. Pouvez-vous nous en dire plus sur vos projets actuels ?

Vincent C : J’avais mon émission hebdomadaire sur une grande chaîne de télé au Québec. Je suis présentement en tournée avec mon one-man show Vincent C Magicien Pour Adultes. J’arrive avec ce même spectacle en France vers l’automne 2017. Cet été j’étais au Festival d’Avignon ou j’ai eu le droit à d’excellentes critiques. J’ai des projets télés en écriture pour le Québec mais aussi pour la France. Je participe souvent à des galas d’humour ou de magie dans l’Europe francophone. Suivez moi sur ma page Facebook pour connaître tous mes projets.

F-B.fr : Avez-vous un message à faire passer aux différents "fans" de l'émission qui vont lire cette interview ?

Vincent C : Merci à tous de m’avoir suivi durant ces 2 saisons, j’espère avoir amené quelque chose de nouveau dans votre émission culte. J’ai eu énormément de plaisir a y participer. Merci aussi de vous investir autant dans l’aventure Fort Boyard. C’est grâce à vous si ce délire dure depuis plus de 25 ans. Merci pour tout.

 

© 2016 – Fort-Boyard.fr – Tous droits réservés – Reproduction partielle ou intégrale interdite

Commentaires

Informations

Pour les saisons 2014 et 2015, le Père Fouras a fait appel à un professeur pour le moins particulier en vigie : Vincent C.

Magicien de profession, ce dernier a oeuvré pendant deux ans à l'émission au sein de la Boyard Academy. Ce dernier revient pour nous sur son aventure Fort Boyard.

Grand merci à lui pour sa disponibilité.

© Photos SCARELLA Gilles / FTV

Copyright © 2006-2018, Fort-Boyard.fr, Tous droits réservés.
Reproduction partielle ou totale interdite.