Fort-Boyard.fr
Retour à l'accueil image

Actualités

Comme vous le savez certainement, cette année, l'émission française change radicalement et voit l'arrivée de deux équipes constituées d'anonymes qui s'affronteront sur le fort. C'est quelque chose de totalement nouveau en France, mais dans les pays étrangers, cela fait déjà plusieurs années que ça existe. Fort-Boyard.fr vous propose de découvrir en détail comme cela se passe en 8 numéros. Pour ce second numéro, aprés avoir évoqué la version danoise 2009, nous nous interesserons à la version suédoise 2004 intitulée Fortet.

Présentation du jeu :

La Suède est venue tournée sur le fort 12 saisons : de 1990 à 2004 (sauf en 1991, 1998 et 2001) et reviendra cette année pour tourner sa 13ème saison après 5 ans d'absence. Ce qui en fait le pays ayant tourné le plus sur le fort, après la France, bien évidement.

Cette saison 2004, qui fut composée de 12 émissions, était présentée par les époux Kristin Kaspersen Fahlén et Hans Fahlén. Elle fut diffusée sur la chaîne privée TV4 à partir de Janvier 2005 à raison d’une émission d’une heure par semaine : le vendredi en prime time.

Le concept de la version danoise consiste donc en une confrontation entre deux équipes de 4 candidats (composées de célébrités).

Il est intéressant de remarquer que les Passes ne sont pas présents dans cette version : chaque équipe est accompagnée par l'un des deux animateurs qui sont là pour les guider, retourner les clepsydres et leur expliquer le fonctionnement du jeu et des épreuves. Les candidats portent eux même le trousseau qui comporte les indices et les clés récoltés tout au long du jeu.

Déroulement de l’émission :

L’émission commence par un duel se déroulant à l’extérieur du fort : un candidat de chaque équipe se tient debout dans un tonneau accroché à deux câbles verticaux, cette épreuve se trouve sur l’escalier extérieur où est joué l’escalade. Les membres restants des deux équipes sont alors sur la plateforme et doivent hisser leur tonneau jusqu’à ce que le candidat situé à l’intérieur de celui-ci actionne une cloche et récupère la clé sur la cible avant son adversaire.

Après cette épreuve d’ouverture, les candidats se retrouvent à l’intérieur du fort et se dirigent vers la première cellule, il s’agit d’un duel permettant de remporter une clé. Puis, il y a un enchainement entre 2 épreuves classiques qui permettent de remporter un indice (une pour chaque équipe) et une épreuve duel.

Lorsque chaque équipe a réalisé 3 épreuves individuelles, elles se dirigent vers le conseil. On retrouve la configuration française de 2004 avec les cages sur railles. De plus, les défis sont les mêmes que ceux diffusés en France cette année là (mygales, blattes, scorpions, crapauds, rats…). Si un candidat est fait prisonnier, il reste dans la cellule jusqu’au conseil où son équipe le retrouve enfermé. En revanche, si une équipe n’a pas de prisonnier, elle devra sacrifier un membre de sa propre équipe afin d’accéder au conseil. L’animateur se trouve à l’intérieur du conseil pour accueillir les candidats, tandis que l’animatrice se trouve à l’extérieur. Un tirage à la courte-paille est effectué pour savoir quelle sera l’équipe à entrer en premier dans la salle. Si le défi est remporté, le candidat est libéré, sinon il reste enfermé jusqu’à la fin de l’émission.

A la suite du conseil, l’émission continue avec une épreuve duelle afin de remporter une clé : le pont de singe. Puis on reprend le schéma précédent : on enchaîne les épreuves duelles pour les indices et les épreuves individuelles pour les clés. Et cela jusqu’à ce qu’une équipe obtienne 5 clés.

Salle du trésor :

Les deux équipes se rejoignent au 1èr étage au niveau du rond central. Au signal, elles ouvrent simultanément les cartouches contenant les indices récoltés durant le jeu. De plus, deux sacrifices par équipes sont possibles afin de leur permettre d’avoir des indices suplémentaires. Dès qu’une équipe pense avoir le bon mot code, elle se dirige au rez-de chaussée pour ouvrir la grille de la Salle du Trésor en compagnie de son animateur.

Sur l’alphabet géant, les candidats se placent sur les lettres composant le mot-code et peuvent compléter avec des boulets s’il manque de candidat. Un candidat épelle le mot et l’animateur de l’équipe ordonne à Monique de tourner la tête de tigre afin de provoquer la chute des boyards en cas de succès.

Enfin, tout le monde se rejoint pour la traditionnelle pesée sur le proscenium.

 

Remarques et faits marquants :

- Cette version adopte un habillage et une bande son totalement inédite. Seul le cultissime « ting » lors de l’optention d’une clé est présent, ou encore lorsque les candidats attendent la chute des boyards on peut entendre en fond sonore la musique utilisée en France pour simuler les grincements de la grille lorsque celle-ci se referme.

- Un chrono s’affiche lors des 30 dernières secondes d’une épreuve et des 45 dernières secondes de la Salle du Trésor.

- Il n’y a pas de distinction entre aventures et épreuves.

- Hormis Félindra (ici Monique), aucun personnage de la version française n’est présent. Elle tient son rôle habituel de la dompteuse mais on la retrouve également au conseil où elle fait « circuler » les cages des prisonniers sur les rails prévus à cet effet.

- Le père-fouras suédois est une sorte d’intellectuel incompris, on peut remarquer des tableaux ainsi qu’un écrito : «  Boulevard de la Mer » comme décor de la vigie.

- Contrairement à la version française, la plate-forme pétrolière n’est pas du tout cachée, bien au contraire elle apparait sur tous les plans extérieurs et les candidats s’y rendent à plusieurs reprises. De même la grue située sur la terrasse n’est pas cachée et on voit pas mal de techniciens se balader dans le fort, en tout cas cela est beaucoup plus visible qu’en France.

- Le cabestan est une épreuve duelle pouvant être jouée par des femmes. Et on peut trouver durant les épreuves des défis du conseil joués pour une clé, le défi est alors placé dans une cellule comme les autres et un candidat en affronte un autre de l’équipe adverse.

- L’échelle servant à l’épreuve d’ouverture de l’entrée du fort en 2002 est encore installée à la fenêtre de la cellule 101 (visible lors du premier duel).


Commentaires

Copyright © 2006-2018, Fort-Boyard.fr, Tous droits réservés.
Reproduction partielle ou totale interdite.