Fort-Boyard.fr
Retour à l'accueil image

Actualités

News
Par Nicolas, le 4 juillet 2010 à 20h28
3673 |

Lors d’un précédent article, nous vous avions dévoilé la trame du jeu qui allait rythmer tout votre été. Voici de nouvelles informations qui viennent agrémenter vos connaissances.

La limite des épreuves et des aventures devient ambiguë : lors de la manche 1, des jeux en extérieurs (pont de singe par exemple) feront partie de la compétition pour gagner des clés parallèlement aux épreuves habituelles en cellule. Il en est de même pour la manche 2 : des épreuves intérieures (tuyau transparent par exemple) seront jouées pour gagner des indices.

À la fin de la première manche, un premier conseil vient faire son apparition si le nombre de clés qui sépare les deux équipes est inférieur ou égal à deux. Ce conseil a pour but de libérer les candidats fait prisonniers lors de la manche 1. Cela est important pour le relais qui suit.

Le relais-arbalète est constitué de quatre épreuves. Une pour chaque candidat d’une équipe. Si prisonniers il y a, une personne devra réaliser plusieurs épreuves et handicapera donc son équipe. Il commence au rez-de-chaussée pour s’achever sur la terrasse du fort. La dernière partie de ce relais fait appel à une arbalète située devant la vigie du Père-Fouras. Le candidat devra tirer sur des cibles placées à sa droite.

La manche 2 se déroule de la même façon que la manche 1. Un conseil vient clore cette partie pour une nouvelle fois libérer les éventuels prisonniers. C’est encore une fois très important pour l’équipe car un prisonnier non libéré ne participe pas à la collecte des boyards.

La salle du trésor se pare d’une nouvelle épreuve : les indices gagnés au cours de la manche 2 ne pourront être lu qu’après les avoir ouvert. Cette année, il ne s’agira pas simplement de les dévisser…

Le temps pour la réflexion du mot code est distinct de celui de la collecte des boyards. Les deux équipes doivent obligatoirement trouver ce code sous peine de donner immédiatement la victoire à l’autre équipe. Pour entrer dans la salle du trésor, un candidat de chaque équipe passe par les souterrains puis ressortent dans la salle du trésor par une trappe situé sur les escaliers de ceux-ci. Les boyards sont déposés dans des récipients en plexiglas, un pour chaque équipe. Puis vient la pesée après la fermeture de la porte de la salle du trésor. Cette année, elle sera affichée en kilogramme, car elle définira le vainqueur de l’émission et non la somme remportée. Ce gain est fixé à 10 000 €. Il sera de 40 000 € pour la grande finale fin Août.

Source : www.fortboyard.net


Commentaires

Copyright © 2006-2018, Fort-Boyard.fr, Tous droits réservés.
Reproduction partielle ou totale interdite.