Fort-Boyard.fr
Retour à l'accueil image

Présentation de la saison 1993

 

L'année 1993 est une petite révolution, non pas dans le fond mais dans la forme. La quête du Fort s'anoblit et des candidats particuliers ayant un nouvel objectif en tête sont accueilli dans un Fort remis à jour.  De plus, une nouvelle accompagnatrice au physique et à la motivation exceptionnelle va marquer les esprits...

 

En effet, 1993 est une année importante qui a pour but de redynamiser l'émission qui n'a malheureusement été peu suivit par le public, en atteste l'audience de l'année précédente.

Et toujours dans le soucis d'attirer les petits et les grands, Jacques Antoine et Jean-Pierre Mitrecey décident de rendre la quête des candidats plus noble en proposant de reverser la somme récupéré dans la salle des trésors pour une association caritative. Ce concept déjà utilisé lors de rares occasions est à présent appliqué pour toutes les équipes.

Justement la composition des équipes ne sera plus la même avant un bon bout de temps. Parmi la poignée d'anonymes, se cachent une ou deux célébrités, allant du chanteur à succès au sportif de haut niveau. Ainsi l'image d'une équipe préparée ayant déjà une forte cohésion entre ses membres disparaît. Avec ce changement, le terme de capitaine n'est plus utilisé qu'a titre figuratif puisque quelque soit les épreuves ou les aventures, c'est dans la plus part des cas que le maître du Fort décide qui va participer.

Le temps de jeu est maintenant de 75 minutes, la construction du jeu reste identique à la dernière saison : épreuves, libération des prisoniers, aventures et salle du trésor.

Des changements minimes dans l'habillage sont visibles : une corde qui se consume petit à petit qui vient remplacer le chronomètre du temps des aventures et le chronomètre général qui semble avoir une nouvelle police de caractère en plus d'avoir des couleurs un peu plus pales. Le concours « Petit musclé » de l'année dernière est toujours présent ainsi que son incrustation dans l'habillage de l'émission.

Au niveau musical, l'apparition de la musique « Préludissimo » est utilisé pour accompagner les instants qui font référence à l'association du jour. Cela signifie la nouvelle introduction avant le générique qui sert de présentation ainsi que les dizaines de secondes montrant les quelques images d'archives précédant le verdict final dans la salle du trésors.

Une des autres révolutions de cette quatrième saison prend les formes de la silhouette longiligne de Cendrine Dominguez. Cette mannequin reconvertie dans la télévision remplace Valérie Pascal, la mal aimée. Le fait qu'elle aussi a une courte expérience dans le métier de présentatrice rend étrangement ses prestations énergique. En effet l'engouement qu'elle ne cesse de montrer à l'écran transcende avec ce qu'il a été fait par ses prédécesseuses. Ses « Encouragez-le ! » et ses « Allez allez allez ! » plein d'énergie montre bien la vraie motivation de Cendrine sur le Fort. Mais cette première expérience sur le Fort montre aussi quelques lacunes dans son animation : elle se répète beaucoup, elle confond plusieurs termes typique du jeu, elle a du mal à rebondir face à une phrase ou une situation imprévue et sa relation avec Patrice face à l'écran est assez « rigide ». Mais tout de même, ses apparitions sont efficaces et le courant passe avec la personne qu’elle a en face d’elle.

Face à ces changements majeurs, le Fort semble avoir réussi sont pari puisque les audiances remontent et une nouvelle saison est signé pour l'été prochain...

Faits intéressants

Premier changement de nom pour l'entreprise de Jacques Antoine depuis le début de Fort Boyard : la société JAC Productions (dirigée par Jacques Antoine, concepteur du jeu Fort Boyard) change son nom pour Expand.

 

Cette deuxième saison pour Raymond Khamvene (alias Sumo) sera sa dernière. En effet, après son aventure Fort Boyard, Raymond n'a pas pour autant terminé son rôle de figurant pour des productions audiovisuelles. Il est possible de ses apparitions dans des séries (saison 3 épisode 5 de « H ») ou des films français (« Gamer » en 2001). En même temps Raymond Khamvene a tenu pendant plusieurs années un restaurant thaïlandais en région parisienne au nom de...« Baan Thai Sumo ». Il est décédé le 1er Octobre 2008.

 

Le récap' des informations

Commentaires

Saison 1993

Copyright © 2006-2018, Fort-Boyard.fr, Tous droits réservés.
Reproduction partielle ou totale interdite.