Fort-Boyard.fr
Retour à l'accueil image

Restaurant (Chez Willy Rovelli)

2013 à 2019

Restaurant (Chez Willy Rovelli) (2013)

En cas de fringale durant les épreuves, 2 candidats vont avoir la possibilité de se restaurer. Et pas chez n'importe qui : chez Willy Rovelli, le cuisinier un peu déjanté du fort réputé pour sa cuisine abjecte.

En 2013, un ou deux candidats entrent dans le restaurant du Chef Willy. Avant de procéder à la dégustation, le chef va leur proposer un petit jeu (pêche aux canards, fléchettes...). Ce jeu aura pour but de déterminer la quantité de nourriture qui devra être ingérée par chacun des candidats. Il vaut mieux donc s'appliquer sur ce mini jeu, car cela peut drastiquement compliquer la suite de l'épreuve.

Le minijeu terminé, le chef Willy présente aux candidat le plat qu'il vont devoir manger, et actionne sa montre qui lui sert de chronomètre. Les candidats ont un temps défini pour manger tout ce qui aura été préparé par le chef. Si ils mangent tout ce que Willy leur aura préparé, ils remportent la clé ou l'indice. Mais s'ils ne mangent pas tout, ils ne gagneront rien (à part peut être des maux de ventre !).

En 2013, les plats proposés sont des plats (en quantité raisonnable) qui sont consommés dans des pays étrangers (voire même pour certains en France !).

Menu de 2013 : 

  • Le Surströmming (Suède) : Hareng de la Baltique fermenté,
  • Le Casgiu Merzu (Corse) : Fromage aux larves de mouches,
  • Les makis aux yeux de poissons (Japon),
  • Les scarabées grillés (Thaïlande),
  • Le Natto (Japon) Haricots de soja fermentés,
  • La Friture de Scorpions (Thaïlande) Scorpions Frits,
  • Les œufs de 100 ans (Chine).

 

Infographie 3D

Restaurant (Chez Willy Rovelli) (2014)

En 2014, le règle du jeu évolue, mais hélas, pas le contenu des assiettes. En plus de ça, pour le féliciter, le Père Fouras lui a décerné une étoile pour son restaurant. Le chef Willy ne pouvait pas en rester là. Ainsi, tout l'hiver, il a parcouru le monde afin de trouver de nouveaux plats !

Changement dans le déroulement de la séquence du restaurant, cette année, il n'y a plus de mini jeu pour déterminer la quantité de nourriture à consommer.

Les plats proposés sont toujours des plats étrangers consommés telquel dans des pays étrangers (à l'exception de la Glace au Surströmming).

Menu de 2014 : 

  • Le Natto (Japon) Haricots de soja fermentés,
  • La Friture de Scorpions (Thaïlande) Scorpions Frits,
  • Les œufs de 100 ans (Chine),
  • La paire de roupettes (France) Testicules de coq bouillies,
  • Les pattes de Coq (Chine) Pattes de Coq bouillies,
  • Les cervelles de porc (France),
  • La Glace au Surströmming (Suède) Glace à base de jus de harengs fermentés,
  • Les Brochettes de Tarentules (Thaïlande) Tarentules grillées,
  • Les holothuries (Chine) : Egalement appelées concombres de mer, servi avec de huile de foie de morue,
  • Les brochettes de mille-pattes grillés (Thaïlande),
  • Le Cuitlacoche (Mexique) Charbon de maïs.

 

Infographie 3D

Restaurant (Chez Willy Rovelli) (2015)

Les hivers se suivent et ne se ressemblent pas. Si l'hiver précédent, il avait reçu une étoile pour son restaurant, cette année, le chef Willy a été victime d'une inspection sanitaire dans son restaurant. Ce dernier s'est vu retirer son étoile. Pour sauver son restaurant, le chef Willy a pris la décision de refaire sa carte, pour la rendre digne des plus grands restaurants.

Ainsi, maintenant, les plats proposés sont des inventions de Willy (qui ont généralement pour base certains de ses anciens plats). La présentation est globalement plus soignée, mais le goût reste le même. Les quantités sont beaucoup plus importantes. Ainsi, la plus part des candidats ne mangent pas tout, et c'est Willy qui juge si l'indice est gagné ou non par les candidats.

Le déroulé de l'épreuve était un peu différent avec le jeu des verrines. En effet, ce plat était en fait une partie de bataille navale contre le chef Willy. Le candidat et le chef Willy ont chacun une grille de bataille navale sur laquelle ils doivent disposer des navires (sur lesquels sont disposés des verrines). A tour de rôle, ils doivent anoncer des cases. S'il y a une verrine sur la case annoncée, il faut la manger. Le premier qui n'a plus de verrine sur son plateau de jeu perd la partie. Finalement, dans cette épreuve, moins on mange de plats et plus on gagne (contrairement à la version classique du restaurant). C'est aussi l'occasion de voir le chef Willy manger ses propres plats !

Menu de 2015 : 

  • Le petit déjeuner romantique (Royaume-Unis) Pâte a tartiner "Vegemite" ou "Marmite", avec un oeuf de 100 ans et un verre de lait de jument fermenté,
  • La pizza italo-corse (Italie / Corse) Pizza au sang de porc et du Casgiu Merzu (fromage corse aux larves de mouches),
  • Les achatines (France) Escargots géants de polynésie,
  • L'oeuf d'autruche (Australie) Oeuf cru géant,
  • Les Verrines : Verrines de cervelles mixées, Verrines d'huile de foie de morue, Verrines de lait de jument fermenté, Verrines de larves, Verrines de coulis de tomates et asticots,
  • Le Hákarl (Islande) Morceaux de hákarl, requin du groenland urinant par la peau,
  • Les sushis aux insectes (Japon) Sushis avec des Tarentules, Sushis avec des Criquets, Sushis avec des Vers blancs, Sushis avec des Scarabées, Sushis avec des Scorpions.

 

Infographie 3D

La Cantoche (Chez Willy Rovelli) (2016)

Comme les grands n'aiment pas la cuisine du Chef Willy, ce dernier a donc fait le choix de se tourner vers les plus petits. Ainsi, il a transformé son restaurant en une cantine "La Cantoche". Le restaurant a subi quelques transformations au niveau de sa décoration, mais les fondamentaux sont toujours là !

Niveau cuisine, le chef Willy va revisiter les plats préférés des enfants, mais hélas, il va le faire avec ses ingrédients ! Lors de l'épreuve, il présente d'abord le plat tel que nous avons l'habitude de le manger, puis, il le remplace par sa version du plat.

Menu de 2016 : 

  • L'oeuf d'autruche (Australie) Oeuf cru géant,
  • Le Nattoulet : Natto (Haricots de soja fermentés) et saucisses aux abats,
  • Le Croque-Willy : Croque monsieur à la couenne de porc et Casgiu Merzu (Fromage aux larves de mouches),
  • Les pattes de coq frits accompagnées de cuitlacoche (maïs pourri mexicain),
  • Le Couscous roupettes : Testicules de coq bouillies avec du jus de Surströmming,
  • La Gaufre au Kapi : Gauffre à la pâte de crevettes fermentées,
  • La Gauffre à la végémite ou Marmite : pâte à tartiner à base d'huile,
  • Le Surströmming pané et ses algues : Hareng fermenté de la baltique,
  • La galette des rois fourrée à la végémite (pâte à tartiner à base d'huile) et au Kapi (pâte de crevettes fermentées),
  • Le Condombre de mer (holothurie) et purée de Durian (fruit Indonésien)
  • Les pâtes à la carbonara : groin de porc, œuf de 100 ans, lait de jument fermenté, anguilles.

Infographie 3D

Restaurant (Chez Willy Rovelli) (2017)

En 2017, le restaurant revient à une version plus classique. Une grande partie des éléments de décor propres à la cantine sont démontés. Dans le restaurant, un lavabo est mis en place pour permettre aux candidats de boire un coup. Mais attention, ce lavabo est piégé et projette de l'eau sur les candidats.

Pour renouveller sa carte, Willy s'oriente vers des plats en boîte. Ainsi, plus de problèmes de fraicheur des produits (encore que...). Là encore, il s'agit de plats consommés dans d'autres pays.

Menu de 2017 : 

  • Les œufs de 100 ans (Chine),
  • Le hamburger en boîte sauce Surströmming (USA),
  • La gelée d'herbe (Asie),
  • Les huitres et bulôts géants (Origine Douteuse),
  • Le poulet en boîte (USA),
  • La pâte de crevettes (Thaïlande),
  • La langue de porc et les pieds de cochon en boîte de conserve,
  • Le Haggis (Écosse) : panse, coeur et foie de brebis en boîte
  • Le "zizi" (Chine) Radis salé en boîte,
  • Le cerveau de porc au lait (USA).

Infographie 3D

Food Truck (Chez Willy Rovelli) (2018)

En 2018, le chef Willy a transformé son restaurant en un food truck. Le principe reste le même, il faut manger les plats préparés par le chef Willy. La seule différence, c'est que le food truck permet désormais à toute l'équipe de participer à l'épreuve (là où jusqu'ici seuls un ou deux candidats y participaient). Pour cela, à l'arrivée des candidats, la façade du restaurant s'ouvre complètement et se transforme en un bar.

Pour l'occasion, Willy ressort toutes ses grandes spécialités. Durant l'épreuve, une grande quantité de nourriture est mise à disposition des candidats. Ils doivent la manger en relai chacun à leur tour. Le banc sur lequel les candidats sont installés est léléguidé par le chef Willy. Il peut donc en faire varier la hauteur pour surprendre les candidats.

Menu de 2018 : 

  • Le Surströmming (Suède) : Hareng de la Baltique fermenté,
  • Le Natto (Japon) Haricots de soja fermentés,
  • Les œufs de 100 ans (Chine),
  • La paire de roupettes (France) Testicules de coq bouillies,
  • Les achatines (France) Escargots géants de polynésie,
  • L'oeuf d'autruche (Australie) Oeuf cru géant,
  • La pâte de crevettes (Thaïlande),
  • Le cerveau de porc au lait (USA),
  • Le Durian (Thaïlande) fruit à l'odeur de vomi,
  • Farandole d'insectes frits (Asie) Scorpion, bousier, scarabé rhinocéros, tarentule, punaise d'eau géante.

Infographie 3D

Food Truck (Chez Willy Rovelli) (2019)

Pour les 30 ans de l'émission, le chef Willy a fait des efforts. Si le goût de ses plats n'est toujours pas sa priorité, cette saison, il a vraiment soigné l'esthétisme de ses plats. En effet, cette saison, il propose des plats "trompe l'oeil". Visuellement les plats sont très beaux, mais aux goût, on retrouve les grands classiques de la cuisine du chef Willy. Ainsi, les candidats ne se rendent pas compte de suite de ce qu'ils mangent !

C'est toujours l'intégralité de l'équipe qui participe à la séquence du restaurant, dans le food truck. Pour piéger les candidats, le chef Willy a installé sur son food truck un système de douche collective pour rincer les candidats en un seul geste. mais ce n'est pas tout, il a également installé un "vomisateur", une sorte de brumisateur qui vaporise de la "bombe à prouts".

Menu de 2019 : 

  • Opéra : Gateau à base de Surströmming (Hareng de la Baltique fermenté), pâte de crevettes, amandes amères,
  • Yeux de Merlu : Servi en trompe l'oeil dans des coquilles d'huitres,
  • Petit déjeuner : Vers séchés et lait de jument fermenté,
  • Pudding revisité par Willy : Jus de hareng, surströmming, cafards,
  • Fruits en trompe l'oeil : Pâtisserie à base d’œuf de cent ans et d'amande amère ou à base d'amande amère et de Natto (haricots fermentés),
  • Pain Surprise revisité par Willy : Pains fourés à la "Marmite" (pâte à tartiner à base d'huile), au durian (fruit asiatique à l'odeur de vomi), à la pâte de crevettes fermentées ; au hákarl (poissons urinant par la peau),
  • Oeuf de pâque revisités par Willy : Oeufs de cent ans enrobés de chocolat,
  • Smoothie (fruit asiatique à l'odeur de vomi) de Durian et de Lait de jument fermenté,
  • Eclair et choux revisités par Willy (Pâte de crevette + Hareng Fermentés + Amende Amère),
  • Oeuf d'Autruche.
Épreuve : Restaurant
label
Joué 78 fois
label
62 Femmes - 72 Hommes

label
22 Échecs - 56 Réussites
label
Taux de réussite : 72%

Diffusions

Anecdotes

  • Le décor extérieur du Restaurant de Willy Rovelli est en fait une structure qui est fixée contre le mur de la cellule. A la fin de la saison 2013, ce décor avait été complètement démonté.
  • Derrière le comptoir du restaurant, on peut apercevoir un aérosol qui doit être bien utile vue les repas proposés chez Willy !
  • Dans l'une des apparitions du restaurant de Willy Rovelli pour le jeu audiotel, il était écrit sur l'ardoise située derrière le cuisinier "Ne vous faites pas voler ailleurs, faites vous voler ici". Cette phrase est en fait un clin d'oeil. En effet, à l'embarcadère de Fouras, il y a une cabane de pêcheur avec cette même inscription !
  • Le décor de devanture du restaurant est très librement inspiré de celle d’un restaurant Parisien proche du Musée Beaubourg.
  • L’épreuve du Restaurant est une version moderne de l’épreuve des Prisonniers.
  • Cette épreuve a néanmoins un aspect culturel car il permet de présenter au téléspectateurs des mets de choix dans certains pays (en Chine, par exemple, les œufs de cent ans sont des mets qui coûtent assez cher).
  • A l'origine, sur l'enseigne, à côté du texte "Restaurant", il était prévu d'écrire "Maison Fondée en 2013". Cette inscription n'a pas été conservée lors de la construction du décor.
  • En 2019, certains plats (trompe l'oeil) ont été préparés par le lycée hôtelier de La Rochelle.
  • Dans les versions étrangères, cette épreuve n'est pas toujours jouée. Certains pays qui la joue n'ont pas de personnages dédié au rôle de cuisinier. Ainsi, c'est le Père Fouras qui endosse également ce rôle.

Emplacement

De 2013 à 2019

2e étage : Cellule 215a
pointer
2e étage : Cellule 215a

Photos

Copyright © 2006-2019, Fort-Boyard.fr, Tous droits réservés.
Reproduction partielle ou totale interdite.