Fort-Boyard.fr
Retour à l'accueil image

Ballons

1990 à 1991

Ballons : Règle du jeu

Cette épreuve est un peu particulière car elle se déroule en plein air, sur la terrasse du fort.

Une vingtaine de ballons de baudruche noirs sont accrochés à un filin sur lequel se trouve la clé.

Le candidat se trouve dans une cage et doit alors crever les ballons afin de faire descendre la clé du mât qui se trouve au dessus de lui. Pour cela, il dispose de plusieurs pistolets au nombre de coups limités.

L'épreuve est d'autant plus difficile que le vent violent rend les ballons très mobiles et donc difficiles à viser.

Épreuve : Ballons
label
Joué 5 fois
label
0 Femme - 5 Hommes

label
4 Échecs - 1 Réussite
label
1 Prisonnier
label
Taux de réussite : 20%

Diffusions

1991

Les Tops
Thierry Gaydou Prison
L'île de beauté
Christophe Salotti Échec

Anecdotes

  • Alors que les préparatifs de la première saison du jeu télévisé battent leurs plein, on peut remarquer que les cages sont déjà installées sur la terrasse au moment où le reportage de l’émission Tout, tout, tout sur Antenne 2 est tourné.
  • Pour communiquer avec le candidat malgré le vent et la distance, un mégaphone est à la disposition de l'équipe.
  • Parce que l'entrée de l'épreuve se situe dans les escaliers du fort, le téléviseur permettant de suivre le candidat n'est pas installé au dessus de la porte mais directement sur une marche. L'équipe doit alors se pencher pour suivre l'action.
  • En 1990 il y a trois pistolets de dix coups pour le candidat. Lors de la deuxième session d'enregistrement de cette même année (avec Sophie Davant à la présentation), un quatrième exemplaire fait son apparition. Une fois les chargeurs épuisés il n'y a plus aucune possibilité de tirer à nouveau. En 1991, le modèle des pistolets change et la façon de procéder aussi. À présent il n'y a plus que deux pistolets chargés de six balles chacun. Un artificier accompagne discrètement le candidat dans la cage (comme on peut le voir avec l'équipe de l'Île de beauté). Une fois qu'un pistolet est vide, l'artificier le récupère et le charge. Au total, le candidat peut épuiser cinq barillets. Cela signifie que le nombre de tirs possibles est de 30 ou de 40 selon l'époque.
  • En 1990, les pistolets sont numérotés de 1 à 4, le chiffre étant marqué sur le canon. Probablement pour différencier chaque arme et pour éviter au candidat de réutiliser un pistolet déjà vide.
  • En 1990 l'épreuve est sonorisé par un bruitage de vent comme toutes les séquences se déroulant sur la terrasse du fort lors de cette saison.
  • Lors du passage de Raoul Vian dans cette épreuve, les ballons ne sont pas noirs mais d'une multitude de couleurs.
  • À partir des enregistrements des émissions étrangères de 1990, chacun des ballons est rempli d'une poudre blanche qui permet de mieux repérer quel est celui qui a éclaté.
  • Dans la version suédoise de l'épreuve en 1990, les ballons sont des ballons promotionnels. Ils ont plusieurs teintes et sont marqués du logo de TV4, la chaîne de télévision diffusant l'émission à cette époque.
  • La cage dans laquelle se trouve les pistolets est réutilisée pour l’aventure du Fondeur de lettres. Elle est mise au pied de la vigie pour servir de prisons dans la version suédoise !

Emplacement

Photos

Copyright © 2006-2020, Fort-Boyard.fr, Tous droits réservés.
Reproduction partielle ou totale interdite.