hello : https://www.fort-boyard.fr
Fort-Boyard.fr
Retour à l'accueil image

Horloge de la chapelle

1990 à 1995

Horloge de la chapelle : Règle du jeu

Cette épreuve demande force et sens du timing. La cellule est séparée en deux par une grille. En entrant dans la pièce, le candidat arrive en bas d'un rail incliné sur lequel se trouve un obus roulant. Ce rail relie la deuxième moitié de la cellule. Au bout du rail, une horloge sur laquelle la clé est accrochée au balancier en mouvement.

Pour récupérer la clé, le candidat va devoir envoyer l'obus pour que la flèche au bout de celui-ci s'y accroche et redescende avec. Le plus difficile est d'envoyer l'obus assez fort pour atteindre l'horloge et de trouver le bon tempo pour envoyer l'obus au bon moment.

Épreuve : Horloge de la chapelle
label
Joué 31 fois
label
0 Femme - 31 Hommes

label
16 Échecs - 15 Réussites
label
Taux de réussite : 48%

Diffusions

1990

Équipe Dominique Montag.
Joël Djawa Réussite
Équipe Karl Annette
Karl Annette Échec
Équipe Thierry Gillet
Thierry Gillet Échec
Équipe Didier Camberabe.
Georges Pélissier Échec
Équipe Cédric Biot
Michel Gillet Réussite

1991

Les Blaireaux
Patrick Windal Échec
Les Bevil's
Patrick Bevilacqua Échec
Les Kadors
Didier Nicolas Échec
Les Turbo Mingo
Jean-Louis Gleizal Réussite
Les Tops
Thierry Gaydou Échec
L'île de beauté
Florent Bertini Réussite
Les Sans Peur
Christian Claire Réussite
Les Wawarons
Jérôme Rouault Réussite
La Perle des Vosges
Frédéric Dieudonné Réussite
Les Kougelhopfs
Remy Boudgoust Réussite

1992

Les Korrigans
Aubert Treguilly Réussite
Les Joyeux Lurons
François Lamotte Réussite
Les Matadors
Djilloul Freifer Réussite
Les Space Bobies
Michel Calmo Échec
Les Harambee
Thierry Bardoux Réussite
Les Tout-en-Or
Eric Srecki Échec

1993

Équipe Dominique Bellet
Omar Safsaf Réussite

1994

Équipe Zouk Machine
Cédric Lebalois Échec
Équipe Tom Novembre
Dieudonné Échec
Les footballeurs
Bixente Lizarazu Échec

1995

Équipe Luc Alphand
Denis Perez Réussite
Équipe Alexis Grüss
Pierre Furic Échec
Équipe Loïck Peyron
Loïck Peyron Échec

Anecdotes

  • Cette épreuve est jouée dans l'émission pilote tournée en 1989 au Royaume-Uni. Dans cette version, le rail est équipé de lumières clignotantes.
  • Dans l’émission Tout, tout, tout sur Antenne 2 Alain Valentini accompagné de Marie Talon interroge Jean-Pierre Mitrecey sur ce qu'il se trouve dans la cellule. Ce dernier répond : "Ben écoutez, là il est question d'horloge et de chapelle, mais on est actuellement en train de remonter l'horloge donc c'est un petit peu prématuré [pour entrer dans la cellule]."
  • Avant d'entrer dans la cellule, les animateurs conseillent le candidat sur le côté du rail où il doit se positionner. En effet pour plus de puissance un candidat gaucher doit se placer sur le côté droit pour propulser l'obus avec sa main forte. L'inverse s'applique pour un candidat droitier.
  • Il est recommandé au candidat de ne pas receptionner immédiatement l'obus lorsqu'il revient à son point de départ. En effet sous l'effet de la vitesse, le candidat risque de se faire mal aux mains à cause de la violence du choc ou des brûlures dues aux frottements. Toutefois ce conseil n'est pas toujours pris en compte...
  • À l'instar de la Clé sur la grille le décor crée un espace architectural qui n'existe pas à l'origine sur le fort. Dans la moitié inaccessible pour le candidat on peut voir une encadrure de porte taillée dans le mur qui soutien l'horloge. On remarque d'ailleurs que ce mur artificiel ne va pas jusqu'au plafond de la cellule. De cette ouverture une lumière bleutée s'en échappe à partir de 1991. Sur le côté droit du rail, un faux escalier de pierre est construit autant pour remettre une nouvelle clé sur le balancier lors du reset que pour le besoin des cadreurs filmant l'épreuve. Pas toujours visible, le cadran de l'horloge est sans aiguille et la moitié supérieure et coupée par le plafond.
  • Avec les clés présents lors des neuf premières émissions enregistrées en 1990, l'obus doit traverser l'anneau de la clé pour la décrocher. Par la suite on profite du changement de modèle de clé pour installer une clé spéciale pour cette épreuve. Elle est identique aux autres sauf qu'un deuxième anneau y est fixé. Désormais c'est dans ce nouvel anneau que doit se ficher la flèche de l'obus. Comme cet anneau est plus large, il offre au candidat une marge d'erreur dans son lancer. En effet il reste ainsi plus longtemps aligné avec le rail, ce qui offre une plus grande fenêtre de temps pour attraper la clé.
  • En 1990, l'épreuve est sonorisé pour les téléspectateurs : des tic-tac d'horloge sont ajoutés alors qu'en réalité le mécanisme du balancier est silencieux.
  • Dans la première émission, le candidat a réussi a décrocher la clé de sur l’Horloge, mais celle-ci ne s’est pas accrochée à l’obus. Du coup, le candidat n’est pas ressorti avec la clé (celle-ci étant inaccessible à cause des grilles). Juste avant le début de l’épreuve suivante, Patrice Laffont offre la clé à l’équipe. Quelques émissions plus tard lors de la tentative de Christian Klemenczak, le même cas de figure est arrivé, mais la clé est déclarée comme perdue.
  • Pour plusieurs candidats, la force n'est absolument pas un soucis dans cette épreuve. Il arrive ainsi des situations amusantes comme lors de la prestation de Michel Gillet qui envoye plusieurs fois l'obus au bout de sa trajectoire dans un grand choc ! Sophie Davant commente rieuse "Ouh là là ! Il va casser le mur !". Une fois que le candidat est de retour parmi ses compagnons hilares, l'animatrice conclue l'épreuve par "J'ai quand même souffert pour le mur !".
  • Cette épreuve est adaptée dans le jeu vidéo Fort Boyard Le Défi sorti sur PC en 1995.
  • L’épreuve de la Terre à la Lune est une version modernisée de l’épreuve de l’Horloge de la chapelle.

Emplacement

De 1990 à 1995

1er étage : Cellule 113
pointer
1er étage : Cellule 113

Photos

Copyright © 2006-2020, Fort-Boyard.fr, Tous droits réservés.
Reproduction partielle ou totale interdite.