Fort-Boyard.fr
Retour à l'accueil image

Interview de Guillaume Ramain

Interview réalisé par France 2 le 23/06/2020


Cette 31e saison de « Fort Boyard », rendue un peu particulière du fait du confinement, n’empêche pas les habitants du Fort d’accueillir les aventuriers dignement et de leur faire vivre les pires et meilleures sensations fortes, pour notre plus grand plaisir. Guillaume Ramain, producteur artistique de l’émission, nous raconte la petite histoire qui se cache derrière la grande aventure.


France 2 : Qu’a-t-il fallu réinventer pour respecter les gestes barrières ?

Guillaume Ramain : Au delà de toutes les mesures sanitaires prises sur le fort il a fallu revoir certains aspects de la cinétique. Dans le Fort, certains passages, couloirs et escaliers sont terriblement exigus. Il aurait été impossible de faire passer les équipes tout en respectant les gestes barrières. Nous avons donc été contraints de repenser à la circulation des participants dans le Fort. Aussi nous avons choisi de les installer avec Olivier Minne sur un plateau devant la salle du trésor, d’où ils peuvent suivre leur coéquipier sur les écrans de contrôle. Plutôt que de courir tous ensemble et de rester devant la porte, chaque concurrent partira donc seul avec Passe-Partout vers sa cellule. Nous avons réduit également le nombre de candidats qui ne sont plus six mais cinq.


F.2 : Regrettez-vous une épreuve que vous avez dû supprimer du fait du virus ?

G.R. : La lutte dans la boue. Vraiment beaucoup de candidats rêvent de se frotter à Lady Boo en solo ou en duel. J’espère qu’on pourra proposer cette cellule à nouveau l’an prochain. À part cela, je tiens à rassurer les téléspectateurs, ils retrouveront Fort Boyard comme ils le connaissent, le jeu reste très proche de sa version traditionnelle.


F.2 : Traditionnelle, mais avec beaucoup de nouveautés…

G.R. : Oui ! Et cette période de confinement où les élèves n’allaient plus à l’école a même inspiré le Père Fouras. Il a eu l’idée de relancer la Boyard Academy afin de faire réviser les enfants. Malheureusement, tout le monde étant très occupé, le nouveau prof sera Kevin (interprété par Kevin Razy, l’humoriste), le personnage le plus paresseux du Fort, qui trouve quantité d’astuces pour ne rien faire. Mais, dans la vigie, sous la surveillance du Père Fouras, ce professeur loufoque devra préparer des exercices par matière : maths, français, histoire-géo, etc.


F.2 : Y a-t-il d’autres nouvelles recrues ?

G.R. : Cyril Féraud. Enfin… Cyril n’est pas vraiment une nouvelle recrue puisque, depuis tout jeune, il a toujours été fan de Fort Boyard. Au point où il écrivait au président d’Adventure Line Productions pour lui proposer ses idées d’épreuves. Un jour, la production lui a offert un stage. Le rêve ! Alors qu’il était sur le Fort, une équipe de Disney Channel est venue réaliser un reportage. C’est comme ça qu’il a été repéré !


F.2 : Quel rôle joue-t-il sur le Fort ?

G.R. : Il est Cyril Gossbo, l’animateur de la chaîne Fort 3, le préféré du Père Fouras. Tant et si bien que celui-ci en a commandé une poupée grandeur nature afin de créer son propre jeu télé sur le Fort. Sourire étincelant, mèche impeccable, costume à paillettes, installée dans une cellule, la « poupée » de Cyril Gossbo reçoit le candidat sur le plateau de son émission Slaïme. Elle lui fait tourner la roue de « l’Infortune », truquée évidemment pour tomber sur la pire thématique. Si le joueur répond correctement au QCM, il reçoit une pluie de confettis, sinon c’est l’averse de « slaïme », cette matière verte et visqueuse des années 1980.


F.2 : J’ai entendu dire que le restaurant du Fort a été fermé ? Est-ce vrai ?

G.R. : Oui. Le Père Fouras a été courroucé d’apprendre que Willy Rovelli avait rouvert « Boyard Land » sans lui en parler. Par mesure de représailles, il a fermé son restaurant. Cette année, pour gagner un Joker, Willy est quand même sur le Fort . mais chut ! l’ancêtre du lieu n’est pas encore au courant.


F.2 : Je crois que le Père Fouras a invité une vieille tante sur le Fort, non ?

G.R. : Tata Fouras ! Hors d’âge, elle hante les coursives du Fort et fait profiter les candidats de ses talents divinatoires. Assis en face d’elle, ou de ce qu’il en reste, c’est-à-dire un très beau squelette, le joueur frotte une boule de cristal. Ce geste intrépide libère les esprits frappeurs, qui déclenchent la ronde des chaises, rendant la quête de la clef très compliquée.


F.2 : Et pour défendre le Fort ? D’autres personnages ?

G.R. : Pour épauler la lutteuse, Lady Boo, le Père Fouras a recruté deux nouveaux guerriers : Big Boo, 2 mètres et 140 kilos, qui sera le geôlier et le sonneur de gong, et Little Boo, ancien enfant surdoué du Fort. Et, toujours, Magik, interprété par Magloire, qui est de plus en plus machiavélique.


F.2 : Qui sont les premiers courageux à oser se lancer à l’assaut du Fort ?

G.R. : Une super-équipe composée de Clémence Botino (Miss France 2020), Booder (humoriste), Camille Cerf (Miss France 2015), Tom Leeb (chanteur), Claude Dartois (aventurier de Koh-Lanta 2010, 2012 et 2020). Ce dernier rêvait de défier les personnages du Fort et il a gagné seul une épreuve qui se jouait à deux l’an dernier, et ce dans un temps record en plus ! Un super-aventurier !


F.2 : Combien d’émissions sont-elles tournées jusqu’au 25 juin ?

G.R. : Onze primes et huit secondes parties de soirée. Ces 52 minutes supplémentaires sont une grande chance, car durant ces « after » l’équipe peut encore gagner 1 500 euros pour l’association qu’elle défend. Et c’est l’occasion pour le téléspectateur de découvrir des magnétos inédits, des making of et les secrets des coulisses du Fort, sans oublier les vidéos d’archives.

Commentaires

Informations

Dans le cadre de la promotion de l'émission, Guillaume Ramain, producteur artistique de l'émission depuis 2011 s'est prêté au jeu de l'interview afin de nous en dévoiler davantage sur la conception de la 31e saison 2015 de Fort Boyard

© Photos France Télévisions / Gilles Scarella

Copyright © 2006-2020, Fort-Boyard.fr, Tous droits réservés.
Reproduction partielle ou totale interdite.