Fort-Boyard.fr
Retour à l'accueil image

Interview de Nicolas Lomonier

Interview réalisé par Cosser le 15/06/2020


Fort-Boyard.fr : L’histoire des New Vikings a commencé de votre initiative puisque c’est vous qui avez formé l’équipe en juin 1990. De là, vous avez passé les selections à plusieurs reprises...

Nicolas Lomonier : Nous avons participé aux sélections 1990-91 pour le tournage de la 2ème saison (1991). Nous connaissions donc la 1ère saison des Clés de Fort Boyard en 1990. Après la présélection 70 équipes dont la nôtre restaient en course avec pour objectif une sélection définitive de 16. Notre classement qui se situait donc entre la 17ème et la 70ème place sur 300 nous autorisait à représenter une équipe pour 1992 au sein de laquelle nous aurions amélioré les différents points perfectibles (tests intellectuels et sportifs).

F-B.fr : Dans votre dossier de candidature en 1991 votre équipe avait pour nom « Les Maqueux d'oreilles » qu’elle en est la signification ?

N.L. : Nous étions majoritairement résidents à Montivilliers. Les habitants de Montivilliers ont gagné ce surnom en patois cauchois de « mangeurs d'oreilles » un jour de 1750, dans une bagarre qui les avait opposés à ceux d'Harfleur la grande rivale voisine: un bourgeois montivillon vindicatif avait alors sectionné d'un coup de dents l'oreille de son adversaire...

F-B.fr : Seul 4 membres de l’équipe finale ont candidaté en 1990 et 1991, Sandra et Gilles vous assistent qu’à partir de la saison 1992. Qui était les deux autres personnes qui complétait à l’origine cette équipe et quelle affiliation aviez-vous avec eux ?

N.L. : L'équipe était composé de moi-même, Nelly, Stéphanie, Laurent puis de Delphine (amie d'un collègue triathlète) et Christian (kiné de l'équipe de Gym de Nelly).

F-B.fr : En 1992, votre équipe est enfin retenue pour les tournages...

N.L. : Fin 1991 sélection pour un tournage en 1992. Nouvelle équipe, beaucoup plus sportive, Lydie, Sandra et Gilles se joignent à nous et pour la petite histoire... Lydie et Nelly sont sœurs et Sandra est la fille de Nelly. Nouvelle équipe donc nouveau nom : Les New Vikings est choisi en référence à nos origines normandes. Après la présélection en mai 1992, 60 équipes restent dans la course pour une sélection définitive d'une quinzaine. Notre classement entre la 15ème et la 20ème place nous autorise à envisager une sélection dans le cas d'une deuxième série de tournage. Le 26 mai la production nous annonce notre participation, tournage prévu entre le 17 et 23 juillet. Le 30 juin décalage de dernière minute, les tournages seront début septembre. Le 3 septembre nous avons la date définitive : nous serons sur le Fort le 15 septembre...

F-B.fr : Pour votre participation à l'émission, vous vous êtes désigné comme le capitaine de votre équipe. Aviez-vous eu des consignes particulières par les équipes de production à ce sujet ?

N.L. : Le capitaine est le « chef d'équipe », son rôle est de veiller à l'entraînement sportif et intellectuel de l'équipe afin qu'elle se présente au meilleur de sa forme, de rester en contact permanent avec chacun des membres de l'équipe et d'être l'unique intermédiaire entre celle-ci et la production jusqu'au jour de tournage.

F-B.fr : À ce propos, pour vous préparer à Fort Boyard l’équipe a suivi un entraînement exigeant composé de plusieurs sports très physiques ! Comment l’équipe s’est organisé pour préparer un tel programme pendant ces mois d’attente ? Vous êtes vous aussi préparé à la partie intellectuelle de l’émission ou analysé des émissions pour élaborer des stratégies ?

N.L. : Lydie et Nelly étaient propriétaires d'un centre sportif, Laurent était professeur demusculation et moi-même triathlète... L'entraînement sportif était donc assuré. Nous avons également suivi un stage d'escalade sur mur. Pour l'entraînement intellectuel, nous nous en sommes peu préoccupés.

F-B.fr : Aviez-vous des épreuves que vous redoutiez personnellement ?

N.L. : Je crois que pour l'ensemble de l'équipe la rencontre avec les araignées était redoutée. Lors du brief sur l'Ile d'Aix, Didier Luca, par effet de surprise, jeta une araignée en plastique sur la table. Nelly sursauta en criant... On connaissait maintenant la «qualifiée» pour cette épreuve !!!

F-B.fr : On peut voir sur plusieurs photos que plusieurs membres de l’équipe portent des chandails à l’effigie des New Vikings. Pouvez-vous en dire plus à ce sujet ? D’ailleurs on peut voir sur un cliché que Sandra et vous portez des pin’s !

N.L. : Nous étions un peu passé inaperçu lors de notre première présélection (1990-91), nous avons voulu pour la 2ème sélection placer la barre très haute d'où l'idée d'un tee-shirt personnalisé avec un logo au nom de l'équipe... J'ai dessiné un drakkar et (de mémoire) je crois que nous avions participé à un vide-grenier pour financer la réalisation (flocage) des tee-shirts. Pour les pin's je n'ai pas retrouvé les photos mais je ne pense qu'ils n'avaient pas de liens avec le Fort.

F-B.fr : Ça y est, après trois ans d’attente vous voilà sur le fort...

N.L. : Arrivée la veille à La Rochelle. Installation au gîte et restaurant à Fouras. Le jour J, déjeuner à 14h30 dans un restaurant avec le producteur Didier Luca. Puis départ pour l'Ile d'Aix : habillage, maquillage et dernier briefing. À la nuit tombée embarquement pour le Fort, on y accède par la nacelle, le Père Fouras en civil est juste à notre côté. Direction la salle de repas, une table pour les animateurs, une table pour les candidats. On nous branche les micros... et c'est parti...

F-B.fr : Le tournage de cette émission semble être particulier d’abord à cause du caractère long et éprouvant des tournages de nuit sur le fort mais aussi à cause d’une intoxication alimentaire dont a été victime plusieurs membres de la production ainsi que Lydie qui a quand même participé au jeu. Comment votre équipe a vécue cette nuit ?

N.L. : La 1ère partie de l'émission se tourne très vite. La partie des aventures est beaucoup plus longue pour des raisons techniques. Nous sommes souvent en coupure dans une salle avec interdiction de nous parler pour ne pas fausser les temps de réflexion collective pour la recherche du mot code pour la salle du trésor. Il faut laisser croire pour les téléspectateurs que nous sommes en direct... Pour l'intoxication alimentaire, Lydie a été touché mais également l'animatrice Valérie Pascale. Mais le tournage a pu malgré cet incident se dérouler normalement.

F-B.fr : Pour votre équipe vous êtes allé chercher le plan à la mer et vous avez joué deux épreuves : les Étriers suspendus et le Baril de poudre. Étiez-vous satisfait de ce que vous aviez accompli ?

N.L. : Dans l'épreuve des Étriers suspendus, trop de précipitation, de fougue... je ne ramène pas la clé. Pour le Baril de poudre, j'ai eu le plaisir de faire l'épreuve 2 fois, à cause d'un problème technique (allumage de la mèche). Je devais également faire l'épreuve des Souterrains inondés mais j'ai laissé ma place à Gilles qui souhaitait faire une aventure après un long moment passé dans la vigie avec le Père Fouras.

F-B.fr : Vous et votre équipe avez aussi joué à l'aventure de l'Arbalète...

N.L. : Je me rappelle qu'il y avait énormément de vent ce soir là, rendant les conditions plus difficiles. Toute l'équipe était mobilisé sauf Lydie et Nelly. Nous avons récupéré notre 2ème indice.

F-B.fr : Pour tous ceux qui ne peuvent pas visionner l’émission, pouvez-vous partager les moments marquants qui pourrait résumer les 1h20 d’émission ?

N.L. : Dans la cellule du Tuyau transparent Lydie réalise une première en gravissant le tube à « quatre pattes » du fait de sa petite taille, rapportant la clé dans un temps record. Un peu compliqué pour Laurent, l'« Homme fort » de l'équipe puisqu'il échoue dans toutes ses épreuves de force, Valérie Pascale lui « met » un peu la pression. Arrivée très remarquée sur le Fort (filmée pendant le tournage) puisqu'on nous étions venus avec 7 clés pour négocier avec Passe Partout (corruption...) mais rien à faire... Nous avions également essayer de corrompre Patrice Laffont avec une grosse bouteille de cidre à l'effigie de notre équipe... de bons échanges avec Passe Temps (un normand ! On l'a souvent croisé tout près du Havre). La rencontre avec Jacques Antoine reste un moment riche en émotions.

F-B.fr : Qu’est-ce qui vous a le plus marqué lors de votre passage sur le fort ?

N.L. : L'envers du décor, le Fort est devenu un studio de tournage... des câbles, des caméras, des projecteurs... c'est assez impressionnant.

F-B.fr : Malheureusement votre émission ne sera pas sur le petit écran. La production vous a tenu au courant des multiples reports de diffusion de votre émission avant la déprogrammation de Fort Boyard ? Et comment votre équipe et vos proches ont vécus cette période ?

N.L. : Didier Luca nous a tenu informé des différents reports. Nous n'avons jamais su la véritable raison de la non-diffusion des 4 émissions restantes (problème d'audience à cette période de l'année... diffusion envisagée à la Toussaint, à Noël) l'espoir s'est vite envolé. Très déçus mais aucun regrets : ces 2 années d'investissements, le tournage ont créé quelque chose de fort (boyard!!!) pour toute l'équipe.

F-B.fr : À l’époque vous étiez étudiant en gestion, qu’êtes vous devenu depuis ?

N.L. : Je travaille dans le commerce. Je ne fais plus de triathlon, je suis entraîneur en athlétisme ce qui occupe beaucoup mon temps libre.

F-B.fr : Quels liens gardez-vous avec les membres de votre équipe à présent ?

N.L. : Laurent a quitté la Normandie pour les Pyrénées, je n'ai plus de nouvelles, tout comme Gilles. Lydie profite du climat des Landes. Je croise régulièrement Nelly et Sandra dans le milieu sportif, elles sont entraîneurs également.

F-B.fr :  Continuez-vous de regarder Fort Boyard aujourd’hui ? Quel regard portez-vous sur l’émission 30 ans après le début de votre aventure ?

N.L. : Je regarde maintenant les émissions avec mon fils. Je suis par contre un peu moins assidu. L'émission a su évoluer avec son temps, sa longévité l'illustre bien. Beaucoup de nostalgie pour les émissions avec des candidats anonymes, il y avait plus de spontanéité, d'esprit d'équipe... Un seul regret nous aurions bien voulu goûter à la cuisine de Willy...

F-B.fr : Avez-vous un dernier mot à partager pour tous les passionnés de Fort Boyard ?

N.L. : «Toujours plus loin, toujours plus haut, toujours plus fort.....»

Un grand merci à Nicolas Lomonier pour ses réponses.

Pour plus d'informations sur les New Vikings, la page dédiée à l'équipe est à disposition dans notre dossier sur les émissions inédites de 1992.

Commentaires

Informations

Nicolas Lomonier est membre de cette équipe qui a participé à l'émission en 1992 : Les New Vikings. À 23 ans, il est parti avec ses compagnons sur le fort...

Malheureusement, les téléspectateurs n'ont jamais eu l'occasion de voir ses prouesses dans le fort charentais, car cette émission n'a pas été diffusée ! En effet la troisième saison du jeu télévisé a connu bien des déboires. Notre dossier sur les émissions inédites de 1992 en explique les raisons. 

© Nicolas Lomonier / fort-boyard.fr

 

 

 

 

Copyright © 2006-2020, Fort-Boyard.fr, Tous droits réservés.
Reproduction partielle ou totale interdite.